Les circuits courts de la filière céréales

Il existe principalement 5 métiers décrivant les filières courtes propres à la transformation des céréales :

  • Le meunier (qui va transformer le blé en farine, offrant de multiples possibilités en seconde transformation : pains, biscuits…)
  • Le semoulier (lui va transformer le blé dur en semoule, principalement dans l’optique de le redistribuer au pastiers, ou de réaliser lui-même ses pâtes)
  • Le malteur (travaille l’orge pour en faire du malt, à destination des brasseurs)
  • L’amidonnier (qui va séparer les constituants de la plante pour en retirer l’amidon, et le transformer en produits dérivés : sirop de glucose, etc.)
  • Le fabricant d’aliments pour animaux
Transformation de céréales

Des 3 premiers métiers découlent 4 principales productions de produits « finis » à destination des consommateurs :

  • Le pain : du nettoyage et mouillage du grain, jusqu’au défournement après cuisson, les principales étapes menant de la farine au produit fini – le pain – font parti des process que le producteur peut réaliser en tout ou partie dans sa démarche de diversification
  • Les biscuits : suivant le même processus que le pain dans la transformation du grain en farine, la production de biscuits offre une mise en œuvre de produits finaux à la fois complémentaire à la panification, mais surtout largement diversifiée de part les très nombreuses possibilités et facilités de production
  • Les pâtes : suivant un processus proche des produits issus du blé tendre, mais à base de blé dur, la fabrication de pâtes est plus simple car la transformation en semoule de blé répond à un processus plus court et donc moins coûteux
  • La bière : processus de transformation se basant sur l’orge, la brasserie est de plus en plus usitée chez les céréaliers, avec des produits finaux très en vogue chez le consommateur

Le producteur peut évidemment sous-traiter tout ou partie de la transformation du produit brut, afin de faciliter ou alléger les coûts de mise en oeuvre dans sa démarche de diversification. Nous vous aidons dans la mise en œuvre technique et pratique de vos ateliers de transformation, et dans l’installation des matériels et zones de stockages et de vente.

Nos bâtiments modulaires livrés tout équipés permettent la mise en œuvre rapide de votre infrastructure de transformation de céréales (liste non exhaustive) : chambres froides, cuverie et mise en bouteilles, salle de cuisson et de préparation, espace de conditionnement, magasin, vestiaires… Le matériel est inclus !

Un prestataire unique

Issue de plus de 15 ans d’expérience dans l’élaboration de laboratoires de transformation alimentaire, RS MODUL vous accompagne dans la réalisation technique et financière de vos projets.

Spécialiste de la mise en oeuvre du froid commercial, partenaire Isomir, l’entreprise a bâti son expérience au travers de plusieurs centaines de clients dans le monde de la gastronomie, de la restauration et de la transformation de produits alimentaires.

Volet économique et social

Édités par l’Institut de l’élevage, et le Centre d’Études et de Ressources sur la diversification, ces documents à télécharger au format PDF vous permettront d’approfondir vos connaissances plus particulièrement sur le volet économique et social des ateliers fermiers de transformation des céréales :

  1. Aspects sociaux de la distribution en circuits courts
  2. Innovations dans les circuits courts
  3. Méthodes et approche économique transversale exploratoire de six familles de produits en circuits courts